Pourquoi les Design systems vont devenir une norme

En 2013, l’Atomic design à été une nouvelle approche du design modulaire conçue par Brad Frost afin de créer des Design Systems à partir de composants plus simples : atom, molécules, organismes, template et pages. Depuis des années les Design Systems font couler l’encre. 

Tout d’abord, qu’est ce qu’un Design System ?

En termes simples, il s’agit d’un ensemble de composants réutilisables qui est guidé par des normes claires permettant l’assemblage cohérent de quantités variables d’applications. Ce n’est pas seulement une collection de composants et d’actifs utilisés pour créer un produit numérique; c’est un ensemble presque infini de pièces qui peuvent être réutilisées à mesure que les stratégies, les marchés et les tendances évoluent.

Éliminer les incohérences

Pour commencer la création d’un Design System, il faut en toute logique réaliser un audit de l’existant. L’avantage est que cela permet de montrer où se trouvent les plus grandes incohérences dans vos conceptions. Il aide également les équipes à voir les éléments et les composants les plus importants et les plus couramment utilisés du produit.

Une meilleure collaboration

Les développeurs perdent d’innombrables heures à écrire et à réécrire la logique du code pendant que les UX/UI designers créent de nouveaux concepts. Un Design System correctement développé et mis en œuvre permet un développement de produits agile et alléger la communication entre équipes. Le fossé des différents langages utilisés par les UX/UI designers et les développeurs est comblé par la mise en place d’un Design System. Ils peuvent alors se concentrer sur la résolution de problèmes plus importants.

Un autre avantage d’un Design System est que lorsque les membres de l’équipe vont et viennent, ils ont essentiellement un playbook pour référence, ce qui permet une cohérence et une formation efficaces tout en conservant une image de produit cohérente.

Pour conclure, la création et la mise en œuvre d’un Design System efficace est l’un des investissements les plus intelligents pour l’avenir d’une entreprise. S’il n’est pas un remède miracle, il permet lorsqu’il est régulièrement entretenu de diminuer le risque de pannes de communication. Au long terme, un Design System permettra d’économiser énormément de pertes de productivité et d’argent. Face aux nombreux avantages à long terme, les entreprises d’un premier abord frileux se convertissent au fur et à mesure. Le Design System n’est donc pas une mode qui tend à disparaître mais une pratique s’inscrivant dans la norme.

Les 5 annonces majeures d’Adobe Max 2020

Lors de sa conférence annuelle sur la création Adobe Max, Adobe a annoncé une série de nouvelles fonctionnalités qui améliorent la productivité et la facilité d’utilisation pour ses clients du monde entier.

Améliorer la collaboration pour un travail à distance

La conférence Max 2020 d’Adobe s’inscrit dans la tendance au travail à distance due à la pandémie COVID-19.

« La collaboration est indispensable dans un environnement éloigné et les professionnels de la création exigent plus que jamais des contenus personnalisés », a déclaré M. Sharma.

La refonte annuelle de Creative Cloud vise à améliorer la collaboration entre les professionnels de la création sur plusieurs écrans, à accélérer l’apprentissage et la créativité et à innover avec la plateforme Sensei AI.

Par exemple, le Creative Cloud est doté de fonctions de collaboration qui permettent de partager des liens publics vers des documents Photoshop, Fresco et Illustrator pour obtenir un retour d’information. L’historique des versions sera disponible, ainsi que la possibilité d’intégrer des documents en nuage dans les applications.

Photoshop bénéficie d’améliorations

Une nouvelle version de Photoshop sur le bureau et l’iPad. La dernière version comprend cinq fonctions d’IA, dont les filtres neuronaux, le remplacement du ciel, un nouveau panneau de découverte et deux nouvelles sélections de bord de raffinement.

Illustrator sur l’iPad

Adobe, qui a collaboré avec Apple sur l’iPad, a également annoncé l’arrivée de l’Illustrator sur l’iPad et des intégrations au nuage. Les utilisateurs pourront « commencer un dessin sur leur bureau, puis de reprendre là où ils se sont arrêtés sur leur iPad » à l’aide du crayon Apple. Des fonctionnalités telles que le radial, la grille et le miroir sont conçues pour l’iPad.

En attendant, l’application de dessin et de peinture numérique Fresco sera désormais disponible sur l’iPhone.

Adobe XD : transformations 3D et une meilleure collaboration avec les développeurs

La mise à jour d’Adobe XD comprendra une fonction appelée « 3D Transform » qui permet aux concepteurs de déplacer et de faire pivoter les objets afin d’apporter profondeur et perspective. Cette fonction sera également utile pour les expériences de réalité augmentée.

De plus, une extension pour Microsoft Visual Studio Code permettra aux développeurs de travailler avec des systèmes de conception sans quitter leur application d’édition. Adobe a déclaré que le flux de travail entre les concepteurs et les développeurs nécessite moins de frictions.

Plusieurs mises à jour sur Lightroom

Dans un contexte de partage et d’apprentissage, dans Lightroom, les utilisateurs pourront désormais voir les modifications que les meilleurs photographes ont utilisées pour produire une image de qualité, et même enregistrer ces modifications sous forme de préréglage pour les utiliser sur leurs photos. Ils pourront aussi obtenir quelques conseils de l’intelligence artificielle Sensei d’Adobe, désormais mature.

De plus, Lightroom ajoutera l’étalonnage des couleurs sur toutes les plateformes. Color Grading remplace le Split Toning et ressemble à la roue des couleurs traditionnelle.