Test de montée en charge avec Microsoft Azure (première partie)

1 – Introduction

 Le but de cet article est de montré les nouvelles possibilités offertes par Microsoft Azure dans la mise en place de tests de performances. Cet article sera composé en deux parties, au cours de cette première partie nous verrons comment mettre en place des tests de performances répondant à un besoin basique. Au cours de la deuxième partie de cet article nous verrons comment mettre en place des tests de performances basés sur des scénarios plus avancés à l’aide de Visual Studio 2015 Enterprise.

2- Liaison de votre compte Visual Studio Online avec votre subscription Azure

 Avant de pouvoir mettre en place des tests de performances au niveau de Microsoft Azure, il vous faut dans un premier temps mettre en place une relation entre votre compte Visual Studio Online et votre subscription Microsoft Azure. Nous allons donc voir dans la suite de ce paragraphe comment effectuer cette opération sur les deux versions du portail Azure. Sans cette opération point de salut.

2.1-     Portail courant

Afin de pouvoir créer une liaison avec votre compte Visual Studio Online, connectez-vous sur le portail Azure. Arrivée sur la page principal, cliquez sur le lien « Nouveau » situé en bas à gauche du portail. Au niveau du menu qui s’affiche choisissez « App Services -> Visual Studio Online -> Lier à un élément distant -> », et au niveau du panneau qui s’affiche entrez l’URL lié à votre compte Visual Studio. Cliquez ensuite sur « Lier un compte » afin d’effectuer l’opération de liaison, comme montrer sur l’image ci-dessous.

blog ai3 AddVisualStudioAccount_3 Test de montée en charge avec Microsoft Azure (première partie)

2.2-     Portail Preview

Afin de pouvoir créer une liaison avec votre compte Visual Studio Online, sur le portail en version Preview, connectez-vous sur la version Preview du portail Azure.

Au niveau du menu de gauche, cliquez sur le lien « parcourir » et ensuite sur le nouveau panneau qui s’affiche cliquez sur le lien « Visual Studio Online accounts » comme montrez sur l’image ci-dessous.

blog ai3 AddVisualStudioAccount_1_NewPortal Test de montée en charge avec Microsoft Azure (première partie)

Au niveau du nouveau panneau qui s’affiche, vous allez voir l’ensemble des comptes Visual Studio que vous pouvez joindre à votre subscription. Sélectionnez alors le compte qui vous intéresse. Un nouveau panneau s’ouvre, et il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le bouton « link » afin de lier votre compte.

blog ai3 AddVisualStudioAccount_2_NewPortal Test de montée en charge avec Microsoft Azure (première partie)

 

 

Maintenant que votre compte Visual Studio Online est lié au niveau de Microsoft Azure nous allons pouvoir passer à la création de notre premier test de charge.

3- Mise en place d’un scénario de test basique

 Afin de pouvoir mettre en place un test de charge, ouvrer la version Preview du portail Azure, et allez sur une de vos applications Web. Au niveau de l’écran d’informations générales de votre application Web, cliquer sur l’option « Tools » au niveau du menu du haut et au niveau de la liste des outils, sélectionnez « Test des performances », comme montré sur l’image ci-dessous.

blog ai3 Image1 Test de montée en charge avec Microsoft Azure (première partie)

Lorsque vous cliquez sur le lien « test de performances », une nouvelle fenêtre s’ouvre permettant de créer de nouveaux tests, mais aussi de configurer le compte Visual Studio Online qui sera utilisé pour lancer ces tests. La première chose à faire, et de mettre en place notre compte Visual Studio, pour se faire cliquer sur l’option « Set Account ». Un nouveau menu s’affiche vous permettant de pouvoir ajouter votre compte Visual Studio Online. Au niveau de la liste des comptes existant, sélectionnez le compte que vous avez lié précédemment et cliquez sur le bouton « OK ». La configuration de votre compte étant terminée, vous allez pouvoir mettre en place votre premier test.

blog ai3 SetAccount Test de montée en charge avec Microsoft Azure (première partie)

Pour définir votre premier test, cliquez sur l’option « New » au niveau du menu du haut. Après avoir sélectionné cette option, un nouveau panneau s’ouvre alors, vous permettant de configurer votre test. Les différents paramètres pouvant être définis sont les suivants :

URL : Permet de définir l’URL sur laquelle sera effectué le test.

Name : Définit le nom de votre test.

Generate Load From : Permet de définir la localisation depuis laquelle sera lance le test (DataCenter Azure)

User Load : Définit le nombre d’utilisateur simulés lors du test.

Duration : Définit la durée du test.

blog ai3 FirstTest Test de montée en charge avec Microsoft Azure (première partie)

Attention concernant la configuration de la durée de votre test, si vous effectuer ce test sur une application Web hébergée dans le cadre d’un plan de service F1 (Gratuit et partagé), vous serez limité à 1 minute au niveau de la configuration

PS : J’ai tenté d’effectuer des tests sur une application ayant un plan de service de type F1, et je n’ai jamais réussi à aller au bout de mes tests.

blog ai3 limitationPlanF1 Test de montée en charge avec Microsoft Azure (première partie)

Dès que vous avez définit les différentes valeurs des paramètres, vous pouvez cliquer sur « Run Test » afin de lancer l’exécution de votre test. Un laps de temps plus ou moins long est nécessaire avant le lancement effectif de votre test. Ce laps étant utilisé entre autre afin de monter l’infrastructure qui sera nécessaire pour l’exécution du test.

blog ai3 TestsEnCours Test de montée en charge avec Microsoft Azure (première partie)

 

 

Dès que la phase d’initialisation est terminée, vous pouvez voir apparaître les premiers résultats, ainsi que l’évolution de différentes métriques tout au long de la durée du test.

4- Conclusion

Comme nous avons pu le voir au cours de cet article, il est devenu simple de mettre en place des tests de performances pour des scénarios basiques. Nous verrons dans la deuxième partie de cet article comment mettre en place le même type de tests mais avec des scénarios de tests beaucoup plus évolués.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.