Prototyper, quel format pour quel usage ?

Un article de Vincent Forner

« Prototyper, c’est construire une représentation visuelle, une ébauche plus ou moins aboutie simulant le fonctionnement de l’interface d’un système, d’un produit ou d’un service à venir. »

Tout comme le ferait un architecte qui imagine un bâtiment, les concepteurs de systèmes interactifs se servent des prototypes comme support de travail pour réfléchir aux meilleures solutions possibles, tester, communiquer et challenger des idées. Les prototypes économisent des modifications coûteuses de code sur un système fonctionnel en testant le système au plus tôt. De plus, ils permettent de créer une vision partagée du système et de réduire les incompréhensions entre les membres d’une équipe (le prototype pouvant aller jusqu’à servir de spécifications pour une équipe de développeurs), les clients ou les investisseurs (le prototype devenant alors un outil de démonstration).

Le prototypage est donc une activité qui peut faire gagner un temps précieux dans un projet, à condition de l’utiliser rationnellement. Tout est question d’équilibre entre l’effort consacré à la création d’un prototype et les bénéfices qu’on espère en tirer. Aussi, connaître les différents formats de prototypes pour choisir le plus adapté à ses besoins apparaît primordial.

Les différents formats de prototypes

Un prototype peut se présenter sous une multitude de formes et sous différents niveaux de fidélité et d’interactivité selon ce que l’on souhaite démontrer/tester avec ce prototype, et ce que l’on compte en faire à terme. On parle de dimensions du prototype :

  • Forme de représentation (papier, vidéo, logiciel …)
  • Niveau de précision/fidélité (informel jusqu’à réel)
  • Niveau d’interactivité (regarder jusqu’à agir)
  • Évolution du prototype (jetable jusqu’à itératif ou incrémental)
  • Stratégie (orienté tâche, interaction ou scénario, couverture fonctionnelle horizontale ou verticale)

Le format d’un prototype est défini par chacune de ces 5 dimensions. Par abus de langage et pour simplifier, il est commun de catégoriser les prototypes selon les 3 formats suivants :

Maquette/Prototype papier (Sketching)

On parlera de « maquette/prototype papier (Sketching) » pour des maquettes papier statiques ou avec une interaction simulée (vidéo, déplacement manuel des papiers, Magicien d’Oz…)

blog ai3 So-youz%20Prototyper2 Prototyper, quel format pour quel usage ?
Original photo by Amélie Mourichon on Unsplash

Wireframe

Un wireframe est une maquette statique schématisant la structure d’une interface en intégrant du contenu et des éléments fonctionnels plus ou moins détaillés (on pourra parler de Mockup pour un wireframe « haute-fidélité »).

blog ai3 So-youz%20Prototyper3 Prototyper, quel format pour quel usage ?
Derivative of « NCDOT Home Page » Wireframe and Mockups by After Victory under CC BY 2.0

Maquette/Prototype interactif

On parlera de « maquette/prototype interactif » pour des maquettes interactives (logique portée par la maquette) reprenant des éléments d’interface et du contenu réel.

blog ai3 So-youz%20Protoyper%204 Prototyper, quel format pour quel usage ?
Original photo by Balázs Kétyi on Unsplash

Si on considère la combinatoire des 5 dimensions énoncées plus haut, on se rend vite compte de la limite d’une telle classification. Aussi, les termes pour désigner un prototype pourront varier d’un ouvrage et d’un professionnel à l’autre. Cette classification a cependant le mérite d’offrir une bonne vue d’ensemble des formats de prototype les plus courants, et à ce titre reste une base du prototypage.

Choisir son format

Prototyper prend du temps, un prototype réussi ne sera pas forcément le plus détaillé mais au contraire le minimum nécessaire pour atteindre vos objectifs.  Il n’y a donc malheureusement pas de format miracle, il faudra faire le choix du format le plus adapté à votre contexte, vos moyens et vos contraintes.

Se poser les bonnes questions permet d’amorcer efficacement le processus de prototypage, à savoir :

  • Quel est mon objectif avec ce prototype ?
  • Mon objectif est-il en phase avec les objectifs et les priorités de mon projet ?
  • A quelle audience mon prototype est-il destiné ?
  • Quelles sont mes ressources/contraintes pour atteindre mon objectif (données, temps, compétences, outils …) ?
  • Que vais-je prototyper ?

Le schéma suivant (traduit et adapté à partir de celui-ci dont l’article est cité plus bas dans les sources) positionne les raisons courantes d’une activité de prototypage selon les dimensions de niveau de fidélité et de stratégie. Deux dimensions sur cinq étant couvertes, ces 4 catégories ne sont évidemment pas exhaustives mais constituent néanmoins un bon exemple de base de réflexion dans le choix du format d’un prototype.

blog ai3 So-youz%20Prototyper%205 Prototyper, quel format pour quel usage ?

Conclusion

Peu importe le nom qu’on lui donne, l’essentiel est de se poser les bonnes questions sur ce qui motive une activité de prototypage et de considérer les cinq dimensions du prototype afin d’identifier le format le plus adapté à ses objectifs, ressources et contraintes dans le cadre de son projet. Idéalement, le choix du format sera réalisé par une équipe pluridisciplinaire intégrant des compétences sur l’expérience/les interfaces utilisateur et sera fondé sur une analyse de besoins réalisée au préalable.

Bien que souvent associé au domaine logiciel, il ne faut pas oublier que les prototypes sont tout autant utilisés pour des produits physiques et qu’au-delà des formats courants que nous avons vu dans cet article, les formats utilisés (du papier jusqu’à l’imprimante 3D en passant par les LEGO) n’ont pour limite que l’imagination des concepteurs !

blog ai3 Soyouz%20Prototyper9 Prototyper, quel format pour quel usage ?
Cardboard prototype by Plusea under CC BY 2.0 / Photo by Xavi Cabrera on Unsplash

Sources

• Ouvrages :

Méthodes de design UX : 30 méthodes fondamentales pour concevoir des expériences optimales
Livre de Carine Lallemand et Guillaume Gronier

Design d’expérience utilisateur : Principes et méthodes UX
Livre de Sylvie Daumal

• Sites web :

https://www.interaction-design.org/literature/article/design-thinking-get-started-with-prototyping
https://www.interaction-design.org/literature/article/prototyping-learn-eight-common-methods-and-best-practices
https://uxdesign.cc/the-right-tool-for-the-job-picking-the-best-prototyping-software-for-your-project-6ddd5145d860
https://gizmodo.com/replacing-parts-of-3d-printed-models-with-lego-speeds-u-1569310877
https://www.mockplus.com/blog/post/wireframe-mockup-prototype-selection-of-prototyping-tools


#design #prototypes #maquettes #tests #communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.