Est-il possible de recruter ou intégrer un collaborateur via un MOOC ?

A la question « Est-ce que les Moocs vont permettre de recruter les talents de demain ? » Eric BARILLAUD, Directeur Employer Branding and Campus Management chez Orange, répond que le MOOC peut d’abord être utilisé comme un préfiltre ou un test de motivation pour emplois recevant énormément de candidatures.

Il y voit un avenir pour les grands groupes qui reçoivent plusieurs milliers de CV par an. Toutefois, intégrer un MOOC dans le processus de recrutement est un sacré défi.

En parallèle, une agence d’intérim mondiale, Aquent (50 bureaux dans le monde) a réalisé en 2014 une plateforme pour chasser et former leurs présents et futurs talents. Perrine GRUA, Directrice Générale de l’entreprise aux Pays-Bas et en France indique que la plateforme a pu accueillir en un an et demi, 55 000 inscrits et que 13% ont été jusqu’au bout du parcours. 90 talents ont pu être dénichés à l’issue des formations. Le chiffre peut paraître faible mais il s’agit ici de talents rares.

Le MOOC / COOC, est un outil comme un autre pour découvrir de nouveaux talents. N’est-ce pas le rôle du recruteur de toujours trouver de nouveaux moyens pour identifier les talents  de demain?

A l’inverse, nous pouvons également repenser le MOOC comme un moyen d’intégrer de nouveaux collaborateurs. C’est ce qui s’est passé chez Altran Technologies qui a réalisé son premier MOOC « Altran Eway » en décembre 2015. Le retour d’expérience que partage Thierry DUFOUR, Directeur développement RH, est que ce premier pilote a permis à 1500 consultants de suivre un parcours dématérialisé reprenant tous les aspects de l’intégration du Groupe.

Le terme MOOC n’a pas été utilisé dans le bon sens car il s’agit bien ici, d’un COOC, puisque c’est un projet corporate interne à la SSII.

En revanche,  ma crainte se confirme pour certains consultants qui sont en mission en clientèle : « L’une des singularités de nos consultants est qu’ils doivent pouvoir se connecter de chez nos clients. Et bien, a part quelques exceptions, cela se passe plutôt bien. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.