Le gabarit de mise en page

Il n’existe qu’un seul secret de fabrication pour faire une belle mise en page. Qu’elle soit numérique ou pas. Quelle soit responsive ou statique. Ce secret (qui n’en est pas un) a maintenant un site dédié…

En design, on doit le fameux gabarit de mise page au Style Typographique International (également appelé le Style International). Ce mouvement graphique né dans les années 50 (notamment en Suisse) mettait l’accent sur la clarté, la lisibilité… Bref une certaine objectivité qui passait également par des choix typographiques orientés sans-serifs et des choix iconographiques excluant définitivement l’illustration. L’Helvetica designé par Max Miedinger, en 1957, est un héritage de ce courant.

Afin de structurer leur démarche, ces graphistes suisses ont formalisé ce qui jusque-là ne l’était pas : le gabarit de mise en page. Je pense plus particulièrement à Josef Müller-Brockmann et son ouvrage de référence : The Grid System (d’où le nom du site cité plus loin dans cet article). Il me faut cependant préciser que le gabarit existe depuis la création de l’imprimerie et est déjà présent dans la Bible à 42 lignes, premier livre imprimé par Gutenberg en 1455.

Celui qui contrôle cette « maudite » grille, contrôle l’art du lay-out quelque soit le format, la pagination, le support et le message à faire passer. Pour être plus précis, n’importe quelle publication digne de ce nom commence par un gabarit spécialement étudié pour en optimiser la lecture et le look and feel. Le framework « Bootstrap » l’a bien compris et l’utilise comme concept de base pour rendre « responsive » un site web. Le fait de re-dispatcher des contenus de 12 colonnes à un minimum de 2 permet de s’adapter à n’importe quel format d’écran. Le gabarit permet d’optimiser le rapport du contenu à l’espace qui lui est dédié. Simple mais efficace.

Bref, c’est Ze secret de beauté des designers. Il existe quelques livres plus ou moins précis sur le sujet (dont un plutôt technique chez Pyramyd)… Voilà, enfin, un site qui regroupe (en anglais) un certain nombre d’infos et de ressources gratuites : The Grid System. Un outil précieux pour les UX designers et les graphistes qu’il faudra bookmarker et consulter quotidiennement !

Un jour prochain, j’aborderai également la grille modulaire de mise en page qui sert à la même chose mais qui ne fonctionne pas exactement de la même façon. Mais ça, c’est une autre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.